Rencontre de Potiers et de Céramistes – Edition 2021 !

Au 1er étage du bâtiment historique (la Metzig) de la Place de l’Hôtel de Ville à MOLSHEIM une quinzaine de professionnels de ces métiers exposeront et vendront leurs créations ; un mélange de techniques, de couleurs et de formes … !
L’entrée est gratuite. Mesures sanitaires en vigueur.

Parkings à proximité.

Les PORTRAITS des EXPOSANTS sont à découvrir à la suite de l’affiche…

PORTRAIT de Virginie BLANCHARD – L’Atelier des Furieux

Mon passé dʼarchitecte ressurgit dans les formes et lignes harmonieuses des volumes de mes créations. J’ai découvert le travail de la terre il y a quelques années et façonne la faïence blanche.  « J’aime travailler une terre claire, fine et douce que je laisse souvent brute, aime-t-elle raconter. Cela me permet d’allier ma passion du dessin et du graphisme à celle de la céramique  :  je dessine ainsi sur mes pièces comme sur une feuille blanche, au gré de mon inspiration ! »

PORTRAIT de Nathalie SIAT

Tout en douceur, humour et poésie, Je travaille la porcelaine notamment en jouant sur la blancheur et le côté translucide de cette matière. Je crée des effets de matières et de transparence par le biais d’impressions de napperons et je joue sur les contrastes entre la blancheur de la porcelaine et des couleurs vives.
Je grave à l’aide d’un stylet des dessins très naïfs dans des boîtes à sardines ou des petits objets utilitaires précédemment couverts d’engobe. Venez découvrir les sardines, baleines, et autres habitants mystérieux de ses boîtes à sardines !

PORTRAIT d’Emilie CHOLLET

Mon travail de céramiste s’oriente vers des objets utilitaires en grès ou en porcelaine, et je recherche des formes simples et rondes pour répondre à un décor léger et des couleurs toutes en nuances . L’art japonais m’inspire pour la délicatesse de son graphisme, la mise en espace, mais également la manière très singulière de créer un pont entre le monde représenté et le monde invisible de l’esprit.

PORTRAIT de Kiki STERLIN – Atelier Contours d’Argile

« Lignes de Vie » Tournés ou coulés, je réalise des objets utilitaires en porcelaine. Je recherche des formes simples, épurées et sobres. J’aime le contraste entre l’émail brillant intérieur et la porcelaine laissée à nue à l’extérieur. Structurés ou lisses, habillés de nuance de blanc, de gris ou de lagon… avec toujours un graphisme simple et sobre.

PORTRAIT de Charlène STRACK

Les créations de Charlène STRACK sont inspirées de la nature, elle aime à réinterpréter ses lignes, textures et effets de matières à travers deux techniques : la découpe et l’accumulation de petites bandes de terre. Charlène STRACK travaille la faïence blanche et brune, qu’elle laisse brute, afin de mettre en valeur le travail de découpe ou de texture.

PORTRAIT de William SARTER – Atelier Entre Terres et Ciel

Mon travail prend sa source dans la tradition. Il y a là une double voie, un contrôle rigoureux de la forme et un total lâcher prise, l’oubli de tout désir de toute technique pour que la pièce advienne et devienne unique. Encore et toujours les contraires qui s’interpénètrent pour devenir unité. Faites silence en vous, au-delà de l’intelligible ces cristaux vous racontent une histoire oubliée, cette part de vous-même… entre terres et ciel, émaux cristallisés sur porcelaine.

PORTRAIT de Geoffrey EHRHART – Atelier Céramic Mak

Des pots rouges utilitaires, un peu de travers avec une ligne plus organique et un décor incisé, très instinctif. A côté, des bonshommes et bestioles, objets et sculptures, pour l’humour et la légèreté !

PORTRAIT d’Ourida DE POLI – Atelier Mille et une Pétales

Je crée des petites merveilles de finesse et de détails : des dizaines de fleurs en céramiques qu’elle réunit en d’immortels bouquets que j’appose sur des pieds de lampes ou que je monte en bijoux Cette thématique est peut-être inspirée par mon prénom : fleur en arabe. Bouquets de marguerites, d’arums, d’œillets, d’orchidées, fidèles reproduction ou fleurs nées de mon imagination, toutes ces pièces sont le fruit d’une extrême minutie et d’un travail constant.

PORTRAIT de Maxime DEFER – Atelier Max

Maxime Defer a suivi une formation d’ébénisterie et travaillé comme menuisier, avant de se diriger vers la céramique, fasciné les vernis antiques cuits découverts au cours d’un stage chez son père, le céramiste Bernard Defer. Il travaille une pâte d’argile venant d’une carrière proche de son atelier. Il la tourne, la fait sécher et vient ensuite le long travail de l’engobe sigillé (couches successives d’une argile affinée par décantation et polissage). Les sigillées de Maxime Defer sont de subtiles terres satinées, brillantes, métallescentes ou mates. Il apporte un souffle de modernité à une technique antique, obtenant des effets précieux avec une grande économie de moyens et un profond respect de la nature.

PORTRAIT de Marie BLAISE – Atelier Terre de Mienne

Le céramiste doit affirmer la maîtrise sur les quatre éléments : la terre, l’eau, l’air et le feu pour sa métamorphose. Je travaille le grès, la faïence et la porcelaine selon ma propre inspiration. Je crée mes propres émaux, c’est ce qui me différencie du potier. J’achète mes matières premières : kaolin, quartz, pigments, oxydes, etc…. afin de créer toute une gamme de couleurs. Chaque objet est une pièce unique et 100% fait main.

PORTRAIT d’Olivier GOSSELINK – Atelier Musique de Terre

J’ai deux passions : musique et céramique. Je fabrique une large gamme d’Ocarinas, des oiseaux simples d’une octave aux oiseaux trois voix à bourdon, des ocarinas traversiers simples aux ocarinas multi chambres et des galets à doigté anglais aux galets doubles.
Produit de façon très artisanale, chaque ocarina est l’objet de soins minutieux depuis l’estampage, le modelage et l’accord, jusqu’à l’émaillage.
Je propose un émaillage dans les couleurs chaudes ou dans les nuances de bleu. Les formes, les couleurs et les émaux évoluent au fil des cuissons.

PORTRAIT de Patricia MARINO – Association Textures

À l’opposé de la production de masse, l’artisan d’art crée et fabrique des produits selon des méthodes issues de la tradition. J’ai développé mon propre style ; des lignes de porcelaine et de grès blanc aux émaux précieux inspirés de l’eau et des brumes du Ried. Ma production s’articule autour d’un émaillage très solide, dans des gammes très fines de bleus, allant du presque noir aux reflets émeraude.

PORTRAIT de Lucie BOSCATO

Je suis fascinée par l’étude de la nature et les croquis de livres de sciences naturelles. Mon attrait se porte sur l’univers de la botanique et de l’ornithologie dont je restitue les détails en porcelaine principalement. Je les réinterprète pour les transformer en petits objets précieux grâce aux émaux et à l’or au travers de diverses formes d’expression entre sculpture, bijou et utilitaire.

PORTRAIT d’Héloïse GUERINEAU – Atelier Chinode

Je réalise des pièces utilitaires tournées et des bijoux modelés avec la nature comme inspiration ; empreinte de plantes, pétales et fleurs. Les couleurs douces caractérisent mon travail. Je fabrique mes propres recettes d’émaux.

PORTRAIT d’Audrey c – Atelier Les Poteries d’Audrey

L’argile rouge que j’emploie est essentiellement estampée, coulée ou modelée.
J’ai créé une gamme de sympathiques personnages alsatiques revisités «s’KÄDELE un de SEPPI» ainsi que d’autres objets décoratifs et des bijoux rehaussés avec de l’or ou du platine . Je tourne aussi d’autres argiles (grès) à fonction utilitaire.