PORTRAIT d’Ourida DE POLI « Mille et un Pétales », exposante

Passionnée par le façonnage de la terre, Ourida De Poli crée des petites merveilles de finesse et de détails : des dizaines de fleurs en céramiques qu’elle réunit en d’immortels bouquets, appose sur des pieds de lampes ou monte en bijoux. Une constante dans sa création peut-être inspirée par son prénom : fleur en arabe. Bouquets de marguerites, d’arums, d’œillets, d’orchidées, fidèles reproduction ou fleurs nées de l’imagination d’Ourida de Poli, toutes les pièces crées sont le fruit d’une extrême minutie et d’un travail constant. Cette horlogère de formation, installée à Delle (territoire de Belfort), a sans doute puisé dans la précision de son métier celle requise pour façonner ses fines fleurs en céramique… Extraits de texte : Véronique Vuillemin-Filippi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *